Ville

Jeudi 18 février

Le département du Val-d'Oise est repassé en vigilance verte. Il n'y a donc plus de vigilance particulière sur le territoire et sur les tronçons.


Lundi 15 février

Ce lundi 15 février, seule la vigilance jaune crue est conservée pour le département du Val-d'Oise

La situation hydrolique des tronçons continuent de s'améliorer : 

  • Seine moyenne : vigilance verte, soit pas de vigilance particulière requise.
  • Seine à Paris : vigilance jaune : les prochains jours, le tronçon restera à la baisse.
  • Marne de la Ferté à Meaux : vigilance verte, soit pas de vigilance particulière requise.
  • Oise aval francilienne : vigilance verte, soit pas de vigilance particulière requise.

Retrouvez les détails des situations hydrologiques par tronçon sur le bulletin local de Vigicrue.

Restez informés en temps réel en consultant Météo France. Un bulletin d'information national sur les crues et un bulletin de vigilance sont aussi mis à votre disposition. Il est aussi recommandé d'adopter un comportement vigilant.

Rues réouvertes

La rue du Pré aux moines et la rue de la Prairie sont réouvertes à la circulation. 


Vendredi 12 février

Le département du Val-d'Oise conserve sa vigilance jaune crue, neige-verglas et grand froid


Jeudi 11 février

Le département du Val-d'Oise est toujouts placé en vigilance jaune crue, neige-verglas et grand froid

La situation hydrolique des tronçons est à la baisse : 

  • Seine moyenne : la décrue est amorcée ce jeudi. Cette tendance perdurera les prochains jours.
  • Seine à Paris : les prochains jours le tronçon sera à la baisse les prochains jours.
  • Marne de la Ferté à Meaux : la lente décrue maintenant nette à Châlons-en-Champagne s'amorce sur la Marne moyenne. Le tronçon, déjà globalement à la baisse le sera plus nettement demain et les jours suivants.
  • Oise aval francilienne : la tendance est à la lente baisse, suite à la diminution des niveaux de l'Oise en amont de l'Ile-de-France. Cette tendance perdurera les prochains jours. Des débordements importants localisés sont probables sur le tronçon.

Arrêtés temporaires : deux rues concernées

À Jouy-le-Moutier, pour des raisons d'inondation, deux arrêtés temporaires réglementant la circulation et le stationnement ont été pris par M. le Maire le vendredi 5 février. Ils concernent : 

Ces arrêtés ont été établis car la crue de l'Oise nécessite d'interdire la circulation automobile et qu'il y a lieu d'assurer la sécurité des usagers. C'est pourquoi, jusqu'à nouvel ordre, les deux rues précédemment citées sont barrées et des déviations ont été mises en place par les services municipaux

Parc Raclet

À titre préventif, à partir du mardi 2 février ce jusqu’à nouvel ordre, l’accès au Parc Raclet par le chemin de halage est fermé.


Mercredi 10 février

Le département du Val-d'Oise est placé en vigilance jaune crue, neige-verglas et grand froid

La situation hydrolique des tronçons est stable : 

  • Seine moyenne : les hauteurs sont stables sur le tronçon ; une légère baisse devrait s'amorcer ce mercredi soir.
  • Seine à Paris : les niveaux sont stables avec une très légère baisse ce mercredi. Les prochains jours le tronçon sera globalement à la baisse.
  • Marne de la Ferté à Meaux : une lente décrue s'amorce à Châlons-en-Champagne mais les niveaux restent élevés et assez stables sur la Marne moyenne. Le tronçon de la Marne de La Ferté à Meaux sera globalement stable.
  • Oise aval francilienne : la tendance est à la légère baisse, suite à la diminution des niveaux de l'Oise en amont de l'Ile-de-France. Cette tendance perdurera les prochains jours.

Retrouvez les détails des situations hydrologiques par tronçon sur le bulletin local de Vigicrue.

Restez informés en temps réel en consultant Météo France. Un bulletin d'information national sur les crues et un bulletin de vigilance sont aussi mis à votre disposition. Il est aussi recommandé d'adopter un comportement vigilant.


Mardi 9 février

Ce mardi 9 février, la vigilance jaune crue et la vigilance orange neige-verglas sont attribuées au département du Val-d'Oise jusqu'au mercredi 10 février. 

Consultez ci-dessous la situation hydrologique :

  • Seine moyenne : les hauteurs sont en légère hausse sur le tronçon due aux pluies du week-end jusqu'en fin de matinée le 9 février. Les niveaux se stabiliseront ensuite.
  • Seine à Paris : après l'épisode de pluie du week-end dernier, les niveaux sont à la stabilisation, voire à la légère baisse.
  • Marne de la Ferté à Meaux : le niveau de la Marne reste stable à Châlons-en-Champagne, ce qui entraine des niveaux élevés sur le tronçon de la Marne de La Ferté à Meaux. Ce plateau continue de se propager sur l'aval jusqu'au tronçon de la Marne de la Ferté à Meaux. Une légère baisse sera observée sur l'amont du tronçon (station de la Ferté-sous-Jouarre) et le niveau sera en légère hausse sur l'aval du tronçon à Meaux.
  • Oise aval francilienne : la tendance est à la légère baisse, suite à la diminution des niveaux de l'Oise en amont de l'Ile-de-France. Des débordements importants localisés sont en cours sur le tronçon.

Lundi 8 février

Le département du Val-d'Oise est toujours placé en vigilance jaune crue. Aussi, une vigilance jaune neige-verglas s'applique également au département pour ce jour et est valable jusqu'à mardi 9 février. 
En revanche, la vigilance jaune pluie-inondation n'est plus effective. 

Suite aux pluies du week-end dernier, la situation des tronçons continuent d'évoluer. Consultez-la ci-dessous : 

  • Seine moyenne : les pluies de samedi ont apporté des cumuls importants en très peu de temps sur l'aval du tronçon (20 mm en moins de 12h à Paris et ses environs). Les niveaux sont donc montés assez rapidement. Les hauteurs sont à la légère montée sur l'amont du tronçon (jusqu'à Melun) dû aux pluies du week-end. A l'aval des tronçons, les niveaux sont à la stabilisation.
  • Seine à Paris : les pluies de samedi ont apporté des cumuls importants en très peu de temps (20mm en moins de 12h à Paris et ses environs). Les niveaux sont donc montés assez rapidement. Cependant, les hauteurs sont à la stabilisation, voire à la légère baisse dû à l'évacuation de la pluie tombée.
  • Marne de la Ferté à Meaux : le niveau élevé de la Marne à Châlons entraine des niveaux élevés sur le tronçon de la Marne de La Ferté à Meaux. Le niveau se stabilise à la station de Châlons-en-Champagne. L'onde de crue continue à se propager sur l'aval de Châlons et la hausse des niveaux en Île-de-France va se poursuivre dans les prochains jours, notamment dû aux précipitations de ce samedi.
  • Oise aval francilienne : la tendance est à la légère baisse, suite à la diminution des niveaux de l'Oise en amont de l'Île-de-France. Des débordements importants localisés sont à prévoir sur le tronçon.

Vendredi 5 février

Aujourd'hui, le département du Val-d'Oise conserve sa vigilance jaune crue, mais à celle-ci s'ajoute une vigilance pluie-inondation.

Pour rappel, la vigilance jaune correspond à un « risque de crue génératrice de débordements et de dommages localisés ou de montée rapide et dangereuse des eaux, nécessitant une vigilance particulière notamment dans le cas d'activités exposées et/ou saisonnières ».

Consultez ci-dessous la situation hydrologique :

  • Seine moyenne : les niveaux de la Seine restent légèrement à la baisse. Cette tendance devrait se maintenir, avec plus ou moins d'ampleur en fonction des pluies observées.
  • Seine à Paris : le niveau de la Seine est en stagnation voir en très légère baisse pour les prochains jours dû notamment à la baisse des niveaux de cette dernière en amont de Paris.
  • Marne de la Ferté à Meaux : le niveau élevé de la Marne à Châlons entraine des niveaux élevés sur le tronçon de la Marne de La Ferté à Meaux. Le niveau se stabilise à la station de Châlons-en-Champagne, mais la hausse des niveaux va se poursuivre dans les prochains jours, notamment dû aux précipitations de ce week-end. 
  • Oise aval francilienne : la tendance est à la stabilisation du fait du plateau de l'amont ainsi que d'un niveau élevé de la Seine. Des débordements importants localisés sont à prévoir sur le tronçon.

Jeudi 4 février

Le département du Val-d'Oise reste en vigilance jaune ce jeudi 4 février. 

Cependant, les situations des tronçons évoluent : 

  • Seine moyenne : le niveau de la Seine reste légèrement à la hausse et la tendance devrait se maintenir les jours suivants. 
  • Seine à Paris : le niveau de la Seine s'était stabilisé mais devrait repartir à la hausse à partir de jeudi midi. La tendance devrait se maintenir les jours suivants. 
  • Marne de la Ferté à Meaux : le niveau élevé de la Marne à Châlons entraine des niveaux élevé sur le tronçon de la Marne de La Ferté à Meaux. Cependant, le pic de crue n'est toujours pas atteint à la station de Châlons-en-Champagne. 
  • Oise aval francilienne : la tendance est à la hausse du fait de la propagation des crues venant de l'amont ainsi que de la montée de la Seine pour le secteur de Pontoise.

Mercredi 3 février

La vigilance jaune crue est reconduite pour ce mercredi 3 février. 


Mardi 2 février

Le département du Val-d'Oise est toujours placé en vigilance jaune crue.

La vigilance jaune correspond à un « risque de crue génératrice de débordements et de dommages localisés ou de montée rapide et dangereuse des eaux, nécessitant une vigilance particulière notamment dans le cas d'activités exposées et/ou saisonnières ».

En effet, les épisodes pluvieux de ces derniers jours ont fait réagir l'ensemble des cours d'eau dont :

  • Seine moyenne : le niveau de la Seine est à la hausse et la tendance devrait se maintenir les jours suivants. 
  • Seine à Paris : le niveau de la Seine est à la hausse et la tendance devrait se maintenir les jours suivants. 
  • Marne de la Ferté à Meaux : le niveau élevé de la Marne à Châlons entraine des niveaux élevé sur le tronçon de la Marne de La Ferté à Meaux.
  • Oise aval francilienne : la tendance est à la hausse du fait de la propagation des crues venant de l'amont ainsi que de la montée de la Seine pour le secteur de Pontoise.

Soyez vigilants

Vous trouverez ci-dessous des conseils de comportements à suivre :

  • Se mettre à l'abri ;
  • Limiter tout déplacement sauf si celui-ci est absolument nécessaire ;
  • Se tenir informé (informations, radios, télévisions, presse, sites recommandés au-dessus) ;
  • Protéger les biens susceptibles d'être inondés ou emportés (mobiliers, appareils électriques, ...) ; 
  • Être vigilant et prévoyant si vous vous situez à proximité d'un cours d'eau ou d'une zone habituellement inondable : les premiers débordements peuvent être constatés. 

Conséquences des crues

Les niveaux d'eaux en hausse peuvent générer :

  • Des inondations importantes ;
  • Les conditions de circulation peuvent être rendues difficiles sur l'ensemble du réseau et des perturbations peuvent affecter les transports ferroviaires ;
  • Des coupures d'électricité ;
  • Les digues peuvent être fragilisées ou submergées.

En cas de nécessité, vous pouvez joindre la préfecture en heures non ouvrables au 01 34 20 29 99, et en heures ouvrables au 01 34 20 26 32. Mais également

© www.vigicrues.gouv.fr