Ville

Mise à jour : jeudi 1er avril


Le mercredi 31 mars, le Président de la République a annoncé de nouvelles mesures sanitaire pour lutter contre la pandémie de la COVID-19. 


Nouvelles mesures

Dès le samedi 3 avril, et pour une durée de 4 semaines, les restrictions actuellement en vigueur sont étendues à tout le territoire métropolitain, soit : 

  • En journée : les déplacements au-delà de 10 km du domicile, sauf motif impérieux ou professionnel, sont interdits après la fin du week-end de Pâques
  • Le couvre-feu fixé à 19h et ses règles sont conservés sur tout le territoire métropolitain. 
  • Après le lundi 5 avril, aucun déplacement inter-régionaux ne sera autorisé, sauf motif impérieux. 

Contrôles de police

Les contrôles sont renforcés sur la voie publique pour limiter les rassemblements de plus de six personnes et encadrer la consommation d’alcool, désormais interdite sur la voie publique. Sur arrêté préfectoral, l'accès à certains sites (quais, berges, places...) pourra être interdit en fonction des circonstances locales.


Écoles et universités

À partir du lundi 5 avril, les crèches, écoles, collèges et lycées seront fermés pendant 3 semaines. 

Le calendrier scolaire suivant est défini : 

  • Semaine du 5 avril : semaine de cours à la maison, pour tous les écoliers de la maternelle au lycée ;
  • Semaine du 12 avril : début des vacances de printemps pour 2 semaines, quelle que soit la zone académique ;
  • Semaine du 26 avril : rentrée scolaire, avec retour en présentiel pour les maternelles/primaires et cours à distance pour les collèges/lycées ;
  • Semaine du 3 mai : retour en classe pour les collèges/lycées en respectant avec des jauges de présence adaptées.

Les universités continuent de fonctionner selon les protocoles en vigueur : chaque étudiant peut se rendre à l'université 1 jour par semaine. Les concours et examens prévus jusqu'au 3 mai seront maintenus et leur organisation sera adaptée. Ceux qui ne pourront pas se faire en distanciel devront être reportés autant que possible au mois de mai.

Dispositif d'accueil 

Dès la semaine du 5 avril, un dispositif d'accueil des enfants des personnels prioritaires sera organisé en lien avec l'Éducation nationale et les collectivités locales.


Aides aux salariés

Le droit au dispositif de chômage partiel pour les parents qui sont dans l'obligation de rester à domicile pour garder leurs enfants est réactivé. Aussi, tous les dispositifs économiques de soutien en vigueur sont prolongés.


Travail 

Le télétravail doit être systématisé partout où il est possible, à raison de 4 jours minimum par semaine. Le protocole national en entreprise est renforcé et a été mis à jour. Il est consutable via le lien suivant : nouveau protocole nationale en entreprise (24 mars)


Commerces et ERP

Commerces et ERP ouverts

Restent uniquement ouverts, les commerces vendant des biens et services de première nécessité. Les commerces suivants sont aussi autorisés : disquaires, libraires, salons de coiffure, magasins de bricolage, magasins de plantes et de fleurs, chocolatiers, cordonniers, concessions automobiles et visites de biens immobiliers. Une liste complète est accessible via le lien suivant : « Mesures renforcées : la liste des commerces autorisés à ouvrir »

Les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00. En revanche, pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche sont élargies et les établissements sont encouragés à se saisir des possibilités d’ouverture supplémentaire sur la pause déjeuner.

Commerces et ERP fermés

Depuis le 1er février, les commerces non-alimentaires de plus de 20 000 mètres carrés sont fermés par mesure de précaution.

L’ensemble des secteurs faisant toujours l’objet de fermetures administratives (bars, restaurants, boites de nuit…) ou directement impactés par les mesures sanitaires continueront de bénéficier de mesures d’aides.


Santé

Dans les prochains jours, des renforts seront appelés afin d'augmenter la capacité d'accueil dans les services de réanimation

Autres mesures mises en places : 

  • Déplafonnement des heures supplémentaires
  • Collaboration entre le public et le privé
  • Organisation d'évacuations sanitaires depuis les régions les plus touchées.

Ehpad et maison de retraite

Afin de lutter contre la solitude des ainés, les visites y sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.


Activités culturelles 

Les établissements et équipements (théâtre, cinéma, salles de spectacle...) actuellement fermés le resteront au cours des prochaines semaines


Lieux de culte

Les lieux de culte restent ouverts et les offices y sont autorisés. La règle d'un siège sur trois et d'une rangée sur deux doit être respectée par les fidèles.


Mesures renforcées

À compter du vendredi 19 mars à minuit, et pour une durée minimum de 4 semaines, des mesures renforcées s'appliqueront dans 16 départements dont ceux de l'Île-de-France

Déplacements et sorties

Entre 6h et 19h, les déplacements dans un rayon de 10 km autour de son domicile, peuvent être justifiés par un justificatif de domicile. Alors que pour tous déplacements de plus de 10 km, au sein du département ou inter-régionaux, une attestation et la justification du motif du déplacement sont obligatoires.

En revanche, les déplacements inter-régionaux sont interdits, hors motifs impérieux ou professionnels

Attestations

Deux attestations sont établies : 

  • L'attestation applicable entre 19h et 6h sur le territoire national au titre du couvre-feu,
  • L'attestation applicable entre 6h et 19h dans les départements soumis aux mesures renforcées.

Retrouvez les attestations dans l'actualité « L'attestation de déplacement dérogatoire ».


Couvre-feu repoussé

À partir du samedi 20 mars, le couvre-feu est repoussé à 19h sur l'ensemble du territoire national. Comme précédemment, les sorties et déplacements pendant le couvre-feu sont interdits, ou doivent être justifiés par une attestation dérogatoire en cochant le motif de déplacement.


Prolongation de l'état d'urgence sanitaire

La loi du samedi 14 novembre 2020 a été promulguée puis publiée au Journal officiel du 15 novembre, pour prolonger jusqu'au 16 février 2021 l'état d'urgence sanitaire sur l'ensemble du territoire national. Elle fait suite à la loi du 23 mars 2020 qui instaure un dispositif d'état d'urgence sanitaire qui avait été de nouveau déclaré par le décret du 14 octobre (disponible ci-dessous).


État d'urgence sanitaire

Le Premier ministre a annoncé qu'à partir de samedi 17 octobre, l'état d'urgence sanitaire entre en vigueur sur l'ensemble du territoire national. Cette mesure exceptionnelle est mise en place pour une durée minimale de 4 semaines.

Le décret est consultable via le lien suivant : Décret n° 2020-1257 du 14 octobre 2020 déclarant l'état d'urgence sanitaire

Aussi, un décret publié le vendredi 16 octobre au Journal officiel précise les nouvelles mesures applicables partout en France. Il est consultable via le lien suivant : Décret n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de COVID-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire


Durée d’isolement

Suite à l’annonce du Premier ministre Jean Castex le vendredi 11 septembre, le Conseil scientifique de la Covid-19 a rendu un avis favorable à la réduction de la durée d’isolement. Ainsi, elle est réduite à 7 jours au lieu de 14 jours pour les cas contacts, les personnes en attente d’un résultat et celles testées positives à la Covid-19. Plus précisément, elle s’applique :

  • Pendant 7 jours après l'apparition des symptômes quand on est malade ;
  • Pendant 7 jours après un test positif avec ou sans symptômes ;
  • Pour les cas contact : pendant 7 jours après le dernier contact avec une personne malade + 7 jours à partir de la date de prélèvement si le test est positif.

Retrouvez ci-dessous un schéma pour savoir quelle procédure d’isolement appliquer et quand faire un test :

Téléchargez les fiches détaillées du gouvernement : 


Priorisation des tests de dépistage

Depuis vendredi 11 septembre, une stratégie de priorisation des tests de dépistage est en place. Les personnes ayant des symptômes, les cas contacts et les personnels soignants ou assimilés seront testés en priorité. Toutes les informations sur ce sujet sont disponibles dans la rubrique « Tests et dépistage » du site du gouvernement.


Plus d'informations

Suivez l'actualité nationale de la crise sanitaire sur www.gouvernement.fr / page Facebook du gouvernement, celle départementale sur www.val-doise.gouv.fr / page Facebook du préfet du Val-d'Oise, et la locale sur la page Facebook de la ville.