Petite enfance

Un outil pédagogique exceptionnel permet de sensibiliser à la nature dès le plus jeune âge ; de développer des notions d’observation, de respect et de soin ; d’enrichir le vocabulaire ; d’encourager la préhension et la coordination des gestes par la manipulation… Ce support est : le jardin !

L’idée première est de proposer aux enfants une activité éducative et ludique dont ils puissent profiter dans la plus grande autonomie possible, mais toujours accompagnés de « jardiniers adultes référents ».

De la caisse au potager

Tout a débuté en 2016, lorsque Claire, Sarah, Annie, Fiona et Julie, rapidement rejointes par l’ensemble de l’équipe du multi-accueil collectif « Les Kangourous », ont initié les enfants de 2 ans à 3 ans à la manipulation de la terre. Au départ, une simple caisse en plastique recevait les semis de courgettes et de tomatescerises. L’année suivante, le 1er potager a vu le jour. Exit la caisse en plastique, de petits bacs, faits de planches de récupération, accueillent alors les plantations que tous les enfants peuvent voir évoluer. En 2018, cet espace s’étoffe et dispose aujourd’hui de 4 carrés de plantes aromatiques formant un potager délimité par un tableau d’éveil. En effet, quelques palettes, agrémentées d’objets hétérogènes, dessinent une enceinte à ce jardin. Autre lieu propice à l’éveil des sens : le labyrinthe représentant des arbres de tailles variées aux rideaux texturés.

De nombreux contributeurs

Ce projet est basé sur le concept de la récupération, aussi bien dans sa conception que pour son entretien. Une participation extérieure active était indispensable.

Aussi, les parents ont été sollicités pour des dons d’objets recyclables. Les équipes du multi-accueil ont investi beaucoup de temps à la recherche d’idées et de matériaux nécessaires à la concrétisation du projet. Un véritable travail collaboratif s’est également mis en place avec les Services bâtiment et espaces verts de la ville, lesquels ayant permis les aménagements.

Des évolutions perpétuelles

Ce potager est évolutif. Les groupes d’enfants des années à venir pourront y « gratouiller la terre », semer des graines, planter de jeunes pousses et y apporter leur contribution. Comme leurs ainés, en petits groupes, ils y découvriront l’harmonie des saisons, l’éveil à la matière, à l’odeur, à la texture et au goût. L’objectif est d’utiliser les récoltes comme support à l’apprentissage des saveurs.

Galerie photos

Découvrez ci-dessous le labyrinthe sensoriel en photos (prises cet été).

© Archives municipales