Enfance

Des cas de covid-19 ont été recensés dans les établissements scolaires de la ville depuis la semaine de la rentrée scolaire. De nombreux parents s'interrogent. Nous répondons aux questions les plus fréquentes dans cette foire aux questions. 


Que se passe-t-il si un cas de covid-19 est détecté dans la classe de votre enfant ? 

Les parents de l'enfant seront immédiatement contactés pour venir le récupérer. En attendant qu’un adulte responsable puisse venir le chercher, l’enfant sera isolé et portera un masque. Il ne pourra revenir en classe que lorsque le diagnostic sera posé.

S'il est négatif, il pourra réintégrer la classe.

S'il est positif, il devra rester au domicile, en quatorzaine. Alors, le Directeur de l'établissement avec l'Inspecteur de l'Éducation Nationale et l'Agence Régionale de Santé, élaboreront la liste des cas contacts (élèves et personnels) pour les informer qu'ils devront rester chez eux par précaution. Une solution de continuité pédagogique sera mise en place. Une nouvelle liste dite de « contacts à risque » sera établie. Les personnes y figurant devront réaliser un test et pourront revenir après un délais de 14 jours. Les personnes non retenues seront autorisées à retourner dans leur établissement scolaire. 


Que faire si votre enfant est un cas contact ?

Il devra être placé en quatorzaine et son état de santé devra être surveillé. Si il fait partie de la liste des « contacts à risque » , il devra réaliser un test et ne pourra retourner dans son établissement scolaire avant 14 jours. S'il ne figure pas sur cette liste, le Directeur de l'établissement lui donnera l'autorisation de revenir. 


Que se passe-t-il si votre enfant est un cas suspect ?

Tous symptômes évocateurs du covid-19 constatés par un enseignant ou un animateur conduiront à l'éviction immédiate de l'enfant. Les parents seront avertis et s’engageront à venir chercher leur enfant dans le plus bref délai. En attendant qu'un adulte responsable le récupère, il sera isolé avec un masque à l’infirmerie ou dans une pièce dédiée permettant la surveillance de l’élève dans l’attente de son retour à domicile ou de sa prise en charge médicale. Il conviendra alors de consulter un médecin qui décidera de l'opportunité de faire un dépistage. L'enfant pourra revenir dans l'établissement scolaire qu'après avis médical ou à défaut après 14 jours. 


Que faire si votre enfant est un cas positif ? 

En cas de diagnostic positif, l'enfant restera au domicile jusqu’à la guérison. Les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS) seront immédiatement informés afin de mettre en place le protocole sanitaire adapté à la situation de l’établissement scolaire concerné.


Que se passe-t-il si un instituteur est un cas positif ? 

Le protocole sera le même que dans le cas d’un élève positif : avertir l'établissement scolaire de son état de santé, dépistage, quatorzaine, établissement de la liste des cas contacts et des contacts à risque, fermeture de classe(s) le cas échéant. Les élèves de l'enseignant concerné, ainsi que les autres professeurs, fréquentés en salle des maitres seront considérés comme cas contact et seront informés de la procédure à suivre. La décision de fermer l'établissement scolaire pourra être prise en fonction du nombre de personnes diagnostiquées positives.


Que définit les procédures sanitaires ? 

Elles sont établies par le Ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. 


Qui décide de fermer une classe ou une école ?

L'Inspecteur Académique de l'Éducation Nationale et l'Agence Régionale de Santé d'Île-de-France ont le pouvoir de décider de fermer, partiellement, totalement ou pas du tout, une classe ou un établissement scolaire. 


Quand une classe peut-elle être fermée ? 

À partir de 1 cas confirmé dans une classe.


Quand un établissement scolaire peut-il être fermé ?

À partir de 3 cas confirmés dans des classes et de niveaux différents.


Que se passe-t-il si l'établissement scolaire de votre enfant est fermé ?

Le Directeur de l'établissement scolaire, en lien avec l'Inspecteur de l'Éducation Nationale, mettront en place une solution de continuité pédagogique.


Quel rôle joue les parents ? 

Les familles doivent prendre la température de leurs enfants chaque matin (tout comme le personnel de l’école). En cas de doute, consulter son médecin traitant avant de mettre son enfant à l’école.

Les parents doivent avoir un rôle actif auprès de leurs enfants pour leur expliquer et leur montrer les gestes barrières. 


Retrouvez plus d'informations sur la gestion des protocoles sanitaires, des procédures de continuité pédagogique et des cas suspects/contacts/positifs dans l'article « Suspicion ou confirmation de cas covid-19 : ce qu'il faut faire » publié sur le site du Ministère de l'Éducation Nationale.