Enfance

Article du lundi 11 mai
Mise à jour : vendredi 15 mai

Les éléments présents dans cette foire aux questions (FAQ) sont actualisés, selon l’évolution des consignes des autorités ministérielles, préfectorales et les décisions de l’Académie de Versailles pour les écoles.

Quelle est la date de reprise de l'école ? Comment s’organise t-elle ? Et est-elle pour tous les élèves ?

La date du 11 mai est celle fixée par le gouvernement pour une réouverture progressive et partielle des établissements scolaires.

Le Premier ministre a confirmé le principe de volontariat et de non obligation de scolarisation des enfants de la part des familles, avec la possibilité d'une poursuite de l'enseignement à distance.

Le calendrier de la préparation et de la reprise des écoles du 1er degré de Jouy-le-Moutier est le suivant :

  • Mise au point et formation des responsables d’équipes du Service enfance : le mercredi 6 mai ;
  • Nettoyage des écoles : à partir du lundi 11 mai et jusqu’à la reprise des élèves ;
  • Élaboration des schémas de fonctionnement de chaque école en cours dans chacune des écoles ;
  • Pré-rentrée des enseignants : le lundi 11 mai ;
  • Aménagement des locaux et pose de la signalétique pour le respect des règles sanitaires : semaine du 11 mai ;
  • Accueil progressif et partiel des enfants : à partir du lundi 18 mai

Pendant la semaine du 11 mai, les modalités d’accueil des enfants des personnels prioritaires désignés depuis le 16 mars 2020 sont maintenues.

Afin de respecter les gestes barrières et les exigences en matière de sécurité sanitaire, il est indispensable que la reprise concerne une minorité d’élèves. C’est pourquoi la réouverture s’effectuera par niveau d’enseignement, en privilégiant les élèves les plus âgés, ceux-ci étant plus aptes à comprendre et à pratiquer les mesures. La progressivité de l’accueil permettra d’évaluer le dispositif et d’anticiper les étapes à venir.

À compter du 18 mai, l’accueil des élèves se fera de la manière suivante :

  • CM1/CM2 + enfants des personnels prioritaires à partir du lundi 18 mai
    • Pré (sauf le 18 matin) et post scolaire ;
    • Restauration assurée (repas froid ou pique nique).
  • CP/CE1/CE2 + enfants des personnels prioritaires à partir du lundi 25 mai
    • Accueil pré et post scolaire ;
    • Restauration assurée (repas froid ou pique nique).
  • PS/MS/GS + enfants des personnels prioritaires à partir du 2 juin
    • Accueil pré et post scolaire ;
    • Restauration assurée (repas froid ou pique nique).
  • Le mercredi seront accueillis les enfants des personnels prioritaires (Lieu : Éguérets - Réservation obligatoire : le vendredi avant 16h30 pour le mercredi à venir – ces modalités évolueront).

Les tarifs habituels des services périscolaires seront appliqués y compris la semaine du 11 mai pour les temps d’accueil périscolaire des enfants des personnels prioritaires.

L’étude est supprimée afin de permettre aux enfants de partir avant 18h. Le tarif étude sera appliqué jusqu’à 18h (temps 1), le tarif post étude sera appliqué après 18h (temps 2).

Les personnels dits prioritaires sont :

  • Les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire définis depuis le 16 mars ;
  • Les personnels enseignants et autres encadrants indispensables au fonctionnement des écoles à compter du lundi 18 mai.

Il appartient à l’école de gérer les effectifs et de définir les élèves accueillis sous réserve de l’acceptation des familles. Elle s’appuiera sur les critères suivants :

  • Les élèves fragiles n’ayant pu bénéficier de la continuité pédagogique compte tenu de la fracture numérique ;
  • Les élèves en grandes difficultés déjà signalés avant le confinement ;
  • Les élèves issus de famille monoparentale.

Les directions des écoles préparent les listes d’élèves. Le détail de la reprise progressive et partielle est communiqué aux familles par chaque école. Les parents des enfants qui seront accueillis à compter du lundi 18 mai sont ainsi contactés par les écoles.

Les accueils pré et postscolaires seront organisés uniquement pour les enfants accueillis à l’école à compter du lundi 18 mai (pas d'accueil pré scolaire le lundi 18 mai).

Chaque école élabore une organisation permettant de limiter au maximum les croisements de groupes d’élèves et les contacts. Ces organisations, pensées dans le respect du principe de réouverture partielle et progressive, dépendront également des effectifs d’animateurs qui pourraient être limités (restrictions médicales à la reprise…). De ce fait, un nombre limité d’enfants pourrait être accueillis. Ce nombre est susceptible d’évoluer en fonction de l’évolution de la situation.


Le personnel des écoles sera-t-il spécifiquement formé pour cette reprise de l'école ?

Le personnel sera effectivement formé. C’est un prérequis du Conseil scientifique covid-19 en vue de l’accueil des élèves.

Ainsi, les enseignants, animateurs, ATSEM, ATSEE, affectés dans les écoles et accueils de loisirs seront formés aux gestes barrières, aux règles de distanciation physique et au port du masque. Les protocoles réalisés par le Service petite enfance seront diffusés (lavage des mains, désinfection avec gel hydro-alcoolique, port du masque).

Le personnel des écoles aura connaissance des règles de circulation dans l'établissement pour éviter au maximum les contacts entre les élèves. L'organisation des récréations, de la pause méridienne, de l’accueil des familles le matin, le midi et le soir sera ajustée selon les mesures sanitaires.  


Les élèves seront-ils formés aux règles spécifiques : mesures barrières, distanciation physique...? Rôle des parents ?

Oui, les élèves bénéficieront d'une information pratique sur la distanciation physique, les mesures barrières et l'hygiène des mains avec l’Éducation nationale. Cette éducation sera adaptée à l'âge des enfants (sous forme de jeux, d’exercices…). Cette formation sera poursuivie sur les temps périscolaires de façon ludique.

Les parents devront également s’engager à respecter et à faire respecter l’hygiène des mains (au retour à la maison également) et les gestes barrières ainsi que la distance physique devant l’école. 

Par ailleurs, les parents ont un rôle fondamental à jouer dans la surveillance de l'apparition de symptômes chez leur enfant. Une note explicative et des numéros de téléphone utiles seront diffusés avant le lundi 18 mai contenant les symptômes évocateurs d'une infection covid-19 chez l'enfant.

Ils s’engagent, notamment, à garder leur enfant en cas d’apparition de symptômes évoquant un covid-19 chez l’élève ou dans la famille de l’élève. Ils prendront la température de leur enfant avant le départ pour l’école et le soir. En cas de symptômes ou de fièvre (dès 37,8°C), l’enfant restera au domicile. 

Son retour sera conditionné à un avis médical.


Les parents seront-ils précisément informés des conditions d'ouverture de l'école ?

Les familles seront informées de l’évolution de la situation et des ajustements éventuels par les moyens habituels (appels téléphoniques, affichage, courriels, portail famille).


Les entrées et sorties des écoles seront-elles réorganisées ?

Afin d'éviter le rassemblement des enfants et parents à l'entrée des établissements, l’accueil pourra être ajusté. Leur temps de présence devant l’école devra être limité. Ils resteront à l’extérieur du bâtiment scolaire et veilleront à la distanciation physique avec les autres familles.

Par exemple, les horaires d'arrivées et de sorties des classes pourront être échelonnés et nominatifs. 

Ces horaires vous seront précisés par les directions d’école et/ou enseignants.

Le respect des horaires d’arrivée est impératif pour éviter un engorgement à l’entrée. Les retards sont proscrits car ils nuiraient à la bonne organisation de l’école et aux autres élèves, l’ouverture mobilisant un adulte alors qu’il encadre un groupe d’enfants.


Quelles seront les conditions sanitaires mises en œuvre dans l'école ?

Pour toutes les personnes présentes dans l'école, un lavage des mains (eau, savon liquide, papier à usage unique) sera effectué au minimum à l'arrivée à l'école, avant le début de la classe, avant et après chaque récréation, avant et à la fin de chaque repas et chaque fois que les mains auront pu être souillées par des liquides biologiques (passage aux sanitaires).

Du gel hydro-alcoolique (sous la surveillance des adultes), du spray désinfectants, des mouchoirs en papier jetables et/ou des essuie-mains sont disponibles dans les écoles en complément du lavage des mains au savon.

Le nettoyage de l'établissement (salles de classe et parties communes) sera réalisé plusieurs fois par jour, conformément aux méthodes et produits préconisés, en insistant sur les zones fréquemment touchées (sanitaires, poignées de portes, interrupteurs, rampes d’escaliers par exemple). 

L’aération des salles de classes sera assurée avant l'arrivée des élèves par une ouverture des fenêtres pendant 15 minutes (pour les bâtiments avec une ventilation naturelle), durant les récréations, pendant la pause repas et en fin de journée.

En classe, l’échange d’objet personnel est interdit et l’utilisation de matériels collectifs déconseillée. Cette disposition est aussi en vigueur lors des récréations (structures de jeux et ballons interdits…), durant la pause méridienne et les temps périscolaires.


L’application de la distanciation physique 

Cette règle permet d'éviter les contacts et la contamination respiratoire et par gouttelettes. 

Les établissements réfléchiront avant leur réouverture à l'organisation de la journée et des activités scolaires afin d’éviter les croisements de groupes d’élèves. Des règles de circulation dans l'école et de rotation d'accès aux espaces communs (couloirs, sanitaires, cour de récréation, réfectoire, dortoir...) seront ainsi élaborées dans chaque école afin de limiter au maximum les croisements de groupes d’élèves.

L’enfant irrespectueux de la distanciation physique pourra faire l’objet d’une éviction de son école. Aussi, il est indispensable que cette mesure soit expliquée par les parents aux enfants, dans un souci de co-éducation.

L’adhésion de l’enfant est indispensable et se construit grâce à la compréhension des règles. 

L’opposition de l’enfant est souvent l’expression de son incompréhension. Les enfants doivent intégrer les règles et pouvoir exprimer leur niveau de compréhension et d’adhésion afin d’éviter leur rejet. 

Leur parole doit pouvoir être entendue et, avec les autres enfants et les adultes, des réponses et questions seront élaborées pour donner du sens aux actes.


Le port du masque sera-t-il obligatoire ?

Tous les personnels de la ville et de l’Éducation nationale porteront des masques. Tous les enseignants et encadrants des établissements scolaires recevront ces dotations d’équipement  de protection individuel qu’ils devront porter.

Il convient de souligner que le Conseil scientifique considère que :

  • Pour les élèves en école élémentaire, le port du masque est facultatif. Ils peuvent en être équipés par les parents et si ils sont en mesure de le porter dans des conditions satisfaisantes (autonomie de l’enfant) ;
  • Pour les élèves en école maternelle le port du masque est déconseillé.

En outre des masques FFP1 seront disponibles dans les établissements pour équiper les enfants qui présenteraient des symptômes. Le cas échéant ces enfants seront immédiatement isolés avant d’être pris en charge par leurs parents. Le retour de l’élève sera conditionné à une autorisation médicale du médecin traitant.


Les temps d'accueil périscolaires ?

L'hygiène des mains, la distanciation physique, le nettoyage des locaux, les stratégies d'évitement des brassages des enfants seront aussi appliqués sur les temps périscolaires (accueil du matin, du midi, du soir, les mercredis).

Comme pour les écoles, chaque site élaborera une organisation permettant de limiter au maximum les croisements de groupes d’enfants et les contacts. Ces organisations, pensées dans le respect du principe de réouverture progressive, dépendront également des effectifs d’animateurs qui pourraient être limités. Ce nombre évoluera en fonction de l’évolution de la situation. 


Comment seront gérés les cas suspects dans les écoles et accueils de loisirs ?

Tout symptôme évocateur covid-19 constaté par un enseignant ou un animateur conduira à l'éviction immédiate de l'enfant. Les parents seront avertis et s’engageront à venir chercher leur enfant dans le plus bref délai.

La procédure appliquée :

  • Isolement immédiat de l’élève avec un masque à l’infirmerie ou dans une pièce dédiée permettant la surveillance de l’élève dans l’attente de son retour à domicile ou de sa prise en charge médicale ;
  • Respect impératif des mesures barrières. Le personnel de santé de l’Éducation nationale et celui du Service petite enfance pourront être mobilisés ;
  • Prise de la température avec un thermomètre sans contact ou si thermomètre avec contact des gants seront utilisés et le thermomètre désinfecté avant et après usage ;
  • Appel sans délai des parents pour qu’ils viennent chercher l’élève en respectant les mesures barrières ;
  • Nettoyage dans le cadre du protocole habituel par les personnels des locaux et objets touchés.

En cas de test positif, les services académiques ou la mairie définissent en lien avec les autorités sanitaires les modalités de dépistage des autres enfants et du personnel. 


Uniformité de l’application des règles entre les structures

Les règles sanitaires et de distanciation physiques s'appliqueront à tous les établissements, écoles et accueils périscolaires.

L'organisation des déplacements dans l'établissement, de la gestion des temps de récréation, de prise du déjeuner, de la sieste sera propre à chaque établissement en fonction de sa configuration (surface, étages, effectifs enfants et personnels,  dégagements, circulations…).

Dans le temps, ces règles pourront évoluer  afin de tenir compte de l'évolution de la situation.


Le nettoyage des écoles

S’appuyant sur le protocole sanitaire du Ministère de l’Éducation Nationale, la ville de Jouy-le-Moutier établit une liste de recommandations destinée aux agents en charge du nettoyage.

Il s’agit de leur indiquer d’une part les équipements et gestes à adopter pour se protéger et d’autres part les consignes pour remettre en route et entretenir les écoles. 

Près de 60 agents sont ainsi mobilisés pour le nettoyage. 

Le nettoyage avant la reprise mobilise les agents à partir du lundi 11 mai pour nettoyer les locaux des écoles qui seront utilisés pour la reprise de l’accueil des enfants. 

Il s’agit à la fois : 

  • Après une fermeture durant plusieurs semaines des écoles de les remettre en propreté, selon le protocole habituel, comme avant la rentrée de septembre (aération des locaux, purge des canalisations, nettoyage des salles, couloirs…) ;
  • D’appliquer les consignes de nettoyage et de désinfection des points de contact, spécifiques à la lutte contre l’épidémie actuelle (sanitaires, lavabos, robinets, poignées de portes et fenêtres, rampes d’escaliers, matériel informatique, salles de classe : s’assurer du nettoyage approfondi des sols, portes, tables, chaises…).

Concernant le nettoyage quotidien en période scolaire et périscolaire il est prévu, à partir du moment où les locaux accueillant des enfants ou personnels seront occupés : 

  • L’aération régulière des locaux tout au long de la journée ;
  • Le nettoyage et la désinfection des sols au moins une fois par jour ;
  • Le nettoyage et la désinfection plusieurs fois par jour des surfaces et objets utilisés fréquemment touchés, des sanitaires et des points de contact (poignées de portes et fenêtres, interrupteurs, rampes d’escaliers…) ;
  • Le nettoyage des matériels pédagogiques et équipements partagés ; 
  • Le nettoyage des tables, chaises, équipements et matériels en contact avec les élèves entre chaque groupe.

La ville a prémuni ses agents en équipements de protection individuelle (masques, gants jetables, en plus des équipements habituels que sont les gants de ménage et les tenues de travail) et s’est aussi dotée de matériel supplémentaire : spray et/ou lingettes désinfectants pour le nettoyage des surfaces contact en complément des produits déjà utilisés. Du gel hydro-alcoolique si le lavage au savon est impossible.


Quelle communication sera faite à l’école, auprès des élèves, concernant la situation sanitaire et les consignes à respecter ?

Ajout du vendredi 15 mai

La communication auprès des enfants sera adaptée, bienveillante et positive.

Effectivement au vu du contexte, il est important que l’adulte soit rassurant et adopte un comportement visant à accompagner l’enfant dans ses questionnements, pour libérer la parole et favoriser l’expression des ressentis de chaque enfant.

Les gestes barrière seront rappelés régulièrement de manière ludique et adaptée à l’âge des enfants. 

Des outils comme des  affiches sur « Les gestes barrières » sont distribuées dans chaque structure.


Comment les parents peuvent-ils s’impliquer suite à la reprise de l’école ?

Ajout du vendredi 15 mai

Les parents doivent avoir un rôle actif auprès de leurs enfants pour leur expliquer et leur montrer les gestes barrières. 

Les familles montreront l’exemple en privilégiant la communication à distance, en respectant la distance physique et le port du masque recommandé jusqu’au point d’accueil ou de sortie de l’enfant.

Par ailleurs, il est demandé aux familles des jeunes enfants de les habiller avec des vêtements simples afin de faciliter le déshabillage pour aller aux toilettes.

Il est préférable que les enfants participent au temps de restauration les jours scolaires. Dans le cas contraire ils devront respecter les consignes qui s’appliquent le matin et le soir (prise de température…).